Couverture Grande Campagne vol. 1
Que dire de ce presque deuxième opus de la Grande Campagne (oui, avec des majuscules, et presque parce que le début était dans le livre de base) ? Bon, déjà, on n’est pas volé sur la quantité avec 35 ans de campagne, ni surpris par sa forme (des événements, batailles et compagnie, année par année). Décrit comme ça, c’est moyen sexy, et il faut avouer que ça l’est effectivement (linéaire, demandant beaucoup de boulot au MJ…). Mais, heureusement, il n’y a pas que ça dans ce bouquin : des règles en plus, d’utilité variable (bravo aux simplifications, bouh à l’inverse), une dizaine de mini-scénarios (assez bofs), un vrai grand scénario (plutôt très sympa), des bestioles supplémentaires et deux annexes de contexte bienvenues (sur la religion et les fameuses dames du lac). Côté forme, c’est toujours agréablement illustré (mention spéciale à la couverture) et pas très bien traduit (désolé les gars, même si je me rends compte du boulot titanesque que ça a demandé).

En résumé, indépendamment du Grand Tout (avé des majuscules aussi, y’a pas de raison), c’est un supplément moyen+, mais bien intégré dans une campagne, c’est une boite à outils au potentiel énorme. Je teste bientôt et je vous en recause quand mes chevaliers-joueurs siègeront à la Table Ronde.

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button