Blason Arthur Pendragon
Ces règles se veulent un intermédiaire entre les règles de bataille, complexes et répétitives, et les règles d’escarmouche, sans doute un peu trop simples. L’idée est de redonner l’initiative aux chevaliers-joueurs : qu’ils définissent leurs propres objectifs dans le feu de la bataille, qu’ils en évaluent les risques et qu’ils tentent le coup en toute connaissance de cause, bref, qu’ils vivent leur histoire plutôt qu’une succession de maraves sans âme.

Tout ça est en test, les retours sont les bienvenus !

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button