Couverture Blue Planet Revised Edition
Ça y est, l’édition « révisée » de Blue Planet est dispo (en PDF et/ou couverture souple) chez son nouvel éditeur FASA. En revanche, encore rien dans les boutiques (y compris en ligne) françaises… Mais ne nous laissons pas abattre et ressortons plutôt des cartons quelques souvenirs parus dans Casus Belli v2 (n° 10) en 2001.

2075

Un trou de ver lorentzien est découvert au-delà de l’orbite de Pluton. Il débouche sur le système Lambda Serpentis, distant de 35 années-lumière de la Terre. Une planète-océan habitable baptisée Poséidon y est découverte.

2087

Un groupe d’humains génétiquement modifiés pour être parfaitement adaptés à leur environnement aquatique et de cétacés éveillés à la conscience fonde la première colonie de Poséidon.

2090

Sur Terre, un virus destiné à combattre un parasite du riz attaque les plants qu’il était sensé préserver et se développe de façon foudroyante. La famine frappe le monde entier. Les ressources de la Terre sont totalement mobilisées pour combattre le fléau, sous la direction de la GEO (Global Ecology Organization). 70 ans plus tard, le virus est éradiqué, mais la population de la Terre a été réduite de moitié. Pendant cette période, les colons de Poséidon sont abandonnés.

2165

La deuxième vague de colonisation de Poséidon s’amorce. Les premiers colons, désormais appelés natifs, accueillent les nouveaux venus de façon mitigée.

2185

Un minerai permettant d’arrêter littéralement le vieillissement est découvert sur Poséidon, ce qui déclenche une véritable ruée vers le Long John, tel qu’il est surnommé.

2199

L’exploitation de Poséidon et de son Long John continue à s’intensifier, sur fond de guerres corporatistes. La population de la planète approche rapidement des deux millions d’habitants. Des animaux marins en forme de raies, baptisés aborigènes et supposés intelligents, se manifestent de plus en plus souvent. Leur but demeure cependant mystérieux.

Blue Planet est un des jeux les plus enthousiasmants de ces dernières années. Entre hard science écolo, cyberpunk light et mystère cosmique, son cadre est d’une richesse et d’une cohérence rares. La deuxième édition bénéficie de surcroît de règles souples, efficaces et réalistes, ainsi que d’un réel suivi. Alors… Bienvenue sur Poséidon !

3 réponses à to “Archéorôlie ou actualité ? Blue Planet”

  • Imaginos says:

    En version papier, seul le Player’s Guide est disponible pour l’instant ; le Game Master’s Guide n’existe qu’en *.pdf.

  • Imrryran says:

    A quoi ressemblent les règles de ce jeu ? C’est un système spécifique ?

  • Jérôme says:

    En (très) résumé, un personnage est défini par des attributs (caractéristiques notées de -5 à +5, la norme étant dans la plage [-3, +3]), des aptitudes (groupes de talents notés de 1 à 3) et des talents (notés de 0 à 10).

    Un test s’effectue en lançant un nombre de d10 égal score de l’aptitude et en sélectionnant le plus petit résultat. S’il est inférieur à attribut + talent concerné, c’est réussi. Dans l’édition révisée, le système devrait rester le même (perso, je ne suis pas fan des aptitudes) mais avec moins d’attributs et de compétences.

    Au niveau combat, il y a un système d’initiative à la Feng Shui et une gestion des blessures vraiment sympa : pas de PV, pas de niveau de blessure, juste des blessures. Une myriade de blessures superficielles ne font pas mourir le perso, même si elles peuvent le handicaper fortement. Je ne me souviens plus ce qui change en v3.

    Finalement, j’adore aussi la création de perso où on choisit des « packages » de compétences pour chaque étape de la vie (origine, études, métier…).

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button