Je vais être franc, je n’ai rien compris au service après vente sur les règles de véhicules. M…, je me fais vieux, faut croire, va falloir que je révise…

À part ça, je me suis régalé à parcourir le background un peu déjanté de cette compagnie mercenaire biclassée pirate triclassé bande de dingos, et pas seulement grâce à l’humour qui parsème généreusement l’ouvrage (on dirait un bon San Antonio, par moment on se surprend, ainsi que son entourage, à s’esclaffer tout haut), mais aussi grâce au fond qui donne un peu plus de consistance à la Dame de Fer elle-même, mais aussi à la Fédération des Etats de la Frontière où elle sévit le plus souvent.

Côté forme, la qualité de l’impression m’a l’air un peu moins bonne que pour la précédente BibTach, mais ça reste tout à fait lisible, merci Lulu.

Ma note : 5/5, et ouais ! – La critique d’Imaginos

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button