Ce Livre des Aventures, livré avec l’écran de Pendragon, contient, hormis mon blaze (parmi un nombre somme toute réduit de contributeurs : à peine 100…), comme annoncé quatre scénarios issus d’un concours lancé à l’occasion de la sortie de la dernière édition française du jeu (les vainqueurs ?).

Les trois premiers scénarios forment une mini-campagne sur le thème des invasions saxonnes. Le scénario type de Pendragon est linéaire, il faut le reconnaître, mais je trouve que cette campagne pousse la logique au bout et passe les personnages à sa moulinette sans qu’ils ne puissent rien réellement changer. On sent bien l’érudition de l’auteur, mais il manque aussi un petit quelque chose au niveau des PNJ, peut-être insuffisamment récurrents, et de la trame du scénario, qui donne un sentiment d’inachevé au bout du compte.

Le quatrième scénario n’est guère moins linéaire, mais il m’a beaucoup plus plu par son côté un peu décalé, voire burlesque par moments, ainsi que par la vision plus humaine des saxons qui y est développée.

Au final, si vous avez déjà débuté la Grande Campagne, les trois premiers scénarios, qui s’y déroulent très tôt (485-490), ne vous seront utiles qu’au prix de contorsions historiques. Le dernier est plus générique, encore un bon point pour lui.

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button