Couverture Maraudeur 11
J’avais été un peu méchant avec le dernier numéro du Maraudeur, ce ne sera pas le cas pour celui-ci. L’e-zine rôliste fête ses trois ans avec brio et toujours autant de matériel pour pas un rond. J’avoue que j’ai zappé la partie scénarios (now you know why), mais j’ai beaucoup ri en lisant Le club des jeuderologues (une planche de BD) et fait plein de découvertes dans les Chroniques ludiques. Je trouve toujours les storygames difficiles à comprendre (ils sont d’expérience difficiles à expliquer par écrit). Plus ça va, plus je sens que ce n’est pas ma tasse de thé ludique (ch’uis un taiseux). Mais c’est tout de même agréable d’avoir des avis longs sur différents types de nouveautés rôlistes ! Les inspis sont sympa, la nouvelle rubrique d’histoire contemporaine Faites entrer l’accusé passionnante et la réflexion d’Elro les Bons Tuyaux sur les manières d’attirer les PJ du côté obscur approfondie et utile. Je peux vous garantir que ce n’est pas évident de tenter des personnages d’Ars Magica de fricoter avec des démons… Je dois avoir des joueurs trop « gentils », ou trop malins pour risquer leur perso sur cette pente. Ou trop ludistes, mais non, ce n’est pas sale. En tout cas, merci le Maraudeur !

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button