Il faut avouer que j’ai un peu acheté cette version de Traveller par nostalgie (après ses ancêtres MegaTraveller et T4) et j’en suis ma foi enchanté, car au-delà de la madeleine de Proust, j’y ai trouvé le Traveller que je recherchais depuis mes débuts : simple, clair et avec quelques améliorations « modernes » du meilleur cru (plus possible de voir son perso mourir à la création, liens qui se créent entre les PJ avant le jeu, répartition par points et système de choix pour les allergiques aux tirages aléatoires et le reste du système à l’avenant, dont des modernisations bienvenues de la techno). Bref, du tout bon en matière de SF générique quand même assez low-tech. Côté réserves, elles sont de pure forme : maquette très anglo-saxonne (pas folichonne, mais ça me va), pas de background mais c’était prévu comme ça… Et une traduction assez mauvaise, littérale et tombant à pieds joints sur les faux-amis et les contresens (le « système anti-feu » pour « fire control system » est particulièrement croquignolet :mdr:). Du coup, difficile de mettre la note maxi, mais ça mérite un bon 4/5 et un suivi attentif de la gamme. En plus, comme c’est quasi mon premier produit Moongoose (après Bab 5), je me suis penché sur le mag PDF gratuit Sign & Portents qui a l’air de contenir des tonnes de matos. Yummy!

Une réponse à to “Traveller (VF)”

  • Imaginos says:

    Ayant déjà la V.O., je n’ai pas franchi le pas de la V.F., et vu ce que tu dis de la traduction, j’aurais plutôt tendance à m’en féliciter.
    Mais c’est quand même bien qu’une version de Traveller existe enfin dans notre langue… même si c’est incompréhensible que ça ne se soit pas fait à la fin des années ’80.
    Espérons qu’il y aura un suivi de la gamme, car ce qui fait l’intérêt principal du jeu, c’est quand même à mon avis l’univers officiel développé pour lui, totalement absent du bouquin de base qui est généraliste.

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button