Couverture Nephilim Initiation
Comme son nom l’indique, Nephilim Initiation a pour objectif d’être une introduction facile et légère à Nephilim Révélation, le bousin complet. Je n’ai toujours été que joueur à Nephilim, mais il me semble que l’objectif est atteint.

Les règles sont ultra-simplifiées, mais ce n’est pas pour me déplaire (rappelez-vous, j’ai commis Ars Magica light), en ne conservant que le principe de base (traits notés par des adjectifs et table de résolution). La magie est également ultra-simple : on choisit des niveaux en magie, kabbale et alchimie, chacun donne deux sorts dépendant du Ka dominant du personnage et zou. Évidemment, on peut se permettre cela parce que les personnages n’évoluent pas. On est sensé passer à Révélation pour la suite.

Côté contexte, c’est très simplifié aussi : des Nephilim, des templiers, et voilà ! Ça peut paraître réducteur, mais on se rend compte en lisant le scénario, plutôt bien ficelé, qu’il y a déjà matière à explorer des zones de gris dans ce monde en apparence manichéen. Le seul défaut du scénario est qu’il est sans doute un peu chaud à maîtriser par un MJ dont ce serait aussi l’initiation. Sinon, il a tout ce qu’il faut : de l’enquête, de l’interaction, de l’action et une intrigue avec quelques tiroirs. Le tout en lien avec Montségur. Et c’est livré avec un joli écran. Que demande le peuple ?

À titre personnel, j’aurais bien aimé qu’Initiation soit à Révélation ce qu’Oniros est à Rêve de Dragon, mais ça aurait été encore un autre jeu, quelque part entre les deux en termes de complexité.

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button