L’écran de Venzia, comme vous pouvez en juger ci-dessous, est fort joli côté joueurs (cela tranche toutefois avec la couverture flamboyante du livre de base, que je préfère à cette version foggy), pratique et lisible côté MJ. Il est accompagné d’un « Dossier Maîîîîître de jeu » (pardon, je ne peux pas m’empêcher de me moquer) d’une cinquantaine de pages, aussi joliment présenté que le livre de base, mais en noir et blanc.

Ce livret dévoile en premier lieu toute l’histoire et les secrets de Reggia, le monde de Venzia. Tout ou presque, puisque l’on s’attend à de nouvelles révélations au fil de la campagne ! Suivent quelques courtes aides de jeu. La première, un peu incongrue, traite des pratiques funéraires (un auteur fan de 6′ under, sans doute). Suivent quelques amorces de scénarios et une liste de contacts repris du livre de base, mais avec les caractéristiques des PNJ en question, ce qui me semble bien inutile. Et apparemment des niveaux de contact notés R1, R2, R3 dont je n’ai pas trouvé trace dans les règles. Quand je vous disais qu’il avait sans doute fallu raccourcir le texte du livre de base… Vient enfin le deuxième scénario de la campagne, qui me semble plus intéressant que le premier, avec un peu d’enquête, un peu d’action et un ou deux PNJ dignes de ce nom. La fin risque toutefois de laisser une fois de plus les personnages et leurs joueurs très perplexes.

Re-à suivre, donc.

Ecran Venzia

2 réponses à to “Écran Venzia”

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button