Couverture JdR Mag 35
La tradition des éditos bizarres se perpétue dans ce numéro 35 de JdR Mag, avec un certain « président Jawad » (non crédité dans l’ours) qui annonce une hausse substantielle du prix du magazine (+ 1,51 €) « pour ne pas sacrifier la qualité ». J’ai peur que la véritable explication soit mentionnée un peu plus loin en gras, mais sans le dire clairement : la distribution en kiosque coûte bonbon. Mais ne vous méprenez pas, je trouve courageux et louable de maintenir ce mode de distribution, et j’espère que cela ne causera pas la disparition du mag.

Côté, contenu, j’ai eu la nette impression (c’est donc peut-être à relativiser) que les news étaient moins copieuses ce trimestre (avec du « copinage » presque totalement assumé, hi hi), entrecoupées qu’elles sont d’entretiens de gens pas forcément très connus mais pas du tout inintéressants. Suivent cinq gros scénarios sur lesquels j’ai fait l’impasse, mais je reviendrai peut-être sur Terra Incognita pour voir plus précisément à quoi ça ressemble.

Les inspis historiques sont toujours aussi sympathique, même si j’ai l’impression (de nouveau) que le château nippon décrit dans ce numéro est moins détaillé que le teuton de la dernière fois. Le GN n’étant pas ma came, j’ai sauté assez vite jusqu’à la rubrique Aspirine, qui digresse toujours — en bien, cette fois-ci vers des réflexions sur le genre et le JdR. Deux intervenantes déconstruisent le mythe des différences physiologiques hommes-femmes et analysent le traitement du genre dans les JdR, respectivement. Une lecture qui ne donne nullement mal à la tête et se révèle fort instructive.

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button