Couverture Chants de Loss Livre 2
Vu que j’ai déjà causé du roman Les Chants de Loss en même temps que du JdR, autant continuer avec ce livre 2, à peu près deux fois plus volumineux que le livre 1 (J.K. Rowlings, sors de ce corps !). L’histoire continue sur le même rythme, pas trépident, mais avec des scènes d’action tout de même. Le plus agréable de mon point de vue est la profondeur que prennent les personnages, notamment les deux héroïnes terriennes qui s’émancipent enfin, et le complot maousse dont on commence à deviner la teneur. Réflexion de rôliste au passage : les personnages principaux sont tout de même de sacrés Gros Bill ! 😉

Comme il faut bien ronchonner un peu, j’avais déjà signalé la dernière fois des petits soucis de relecture. Au début du livre 2, j’ai trouvé que c’était plutôt mieux, mais ça s’est singulièrement dégradé dans la deuxième partie du bouquin (à une vache près), avec des erreurs vraiment gênantes comme une ou deux phrases visiblement incomplètes, des mots à la place d’autres (dénier au lieu de daigner, mammalien — l’adjectif — au lieu de mammifère — le nom), sans parler des fautes d’accord et de concordance des temps. Cela a fait écho avec un récent billet de blog d’un autre auteur à ce sujet. Les éditions Stellamaris devraient embaucher un Julien Bétan. D’urgence.

PS : Pendant ce temps, le JdR a l’air d’avancer à vitesse grand V. 🙂

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button