Couverture Maraudeur 22
Ce numéro du Maraudeur ouvre sur un billet d’humeur en remplacement de l’habituel édito. Billet d’humeur fort troublant, qui associe la « météo rôlistique (…) pourrie » de ces derniers temps à un article du code pénal relatif à la provocation au suicide. Je ne vois qu’un événement que je pourrais relier à ça, mais étant sans certitude, je n’ose aller plus loin. Si c’était ce que je crains, ce serait vraiment très moche.

Bon, ça va être dur d’enchaîner, du coup, sur la soixantaine de pages de critiques en tous genres, toujours approfondies, sur des jeux et des suppléments pas forcément tous hyper-récents, mais pas forcément très chroniqués ailleurs non plus. Bref, c’est toujours tout bon. Des inspis, j’ai surtout retenu le « Faites entrer l’accusé », qui retrace brillamment la vie d’un géologue français pris dans des intérêts barbouzo-pétroliers en Afrique du nord et qui s’est suicidé de bien étrange façon.

J’ai zappé la nouvelle et les scénarios de fin de magazine, mais n’y voyez pas de jugement négatif (Antika, peut-être plus tard…).

À la prochaine, pour une explication de texte du billet d’humeur ?

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button