Ecran Sherwood
L’écran du MJ de Sherwood n’est disponible qu’en PDF. Bon, pourquoi pas ce mode DIY, mais quelle idée d’orienter les panneaux en portrait alors que mon paravent modulable est en format paysage, hein ? En plus, je préfère les illustrations du livre de base à celles de l’écran. Du côté MJ, les informations essentielles pour jouer sont bien là, mais la mise en page en double colonnes est dense et les rend peu lisibles. Grmbl.

Le reste du document est consacré à trois scénarios. Je ne suis pas fan du premier, qui met en scène des épreuves initiatiques pour nouveaux brigands. Non seulement ce n’est pas passionnant au niveau de l’intrigue, mais ça court-circuite de surcroît la notion de concept de groupe défendue dans les règles (et que j’apprécie depuis Blue Planet v1) en imposant une origine aux personnages et en guidant du coup fortement leurs relations.

En revanche, les deux scénarios suivants me conviennent tout à fait, d’autant que j’étais un peu circonspect sur l’architecture figée en trois actes prônée par l’auteur (introduction in media res, développement, dénouement). Des scènes viennent ici structurer les actes et, si c’est parfois artificiel (par exemple, une intro constituée d’une scène d’exposition sans rapport avec la suite, puis une scène qui est elle liée à la mission), cela permet des développements d’intrigues à volonté.

Comme, par ailleurs, tout ça nous fait entrer petit à petit dans le monde et l’ambiance de Sherwood, y compris dans son volet fantastique (ou pas, d’ailleurs, on peut faire sans), je suis pressé de lire la suite ! Voire de la faire jouer, soyons fous.

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button