Couverture Peripheral Code 2
Peripheral Code est le nouveau fanzine consacré à Ars Magica. Je ne pensais pas nécessairement le suivre au delà du premier numéro, mais finalement me voilà en train de rattraper le temps perdu. Si je le compare à son grand frère Sub Rosa, c’est moins classieux (sans illustration notamment, quoi que je sois rarement fan de celles de Sub Rosa, à la réflexion), mais avec une propension rafraichissante à penser out of the box, notamment dans la rubrique Règles maison.

On trouve justement dans ce numéro 2 des règles pour jouer en solo. C’est plein de tables et, bien que ça inclue des aventures, plutôt centré sur la gestion de son mage, mais je suis tenté d’essayer. Suit un article sur les fées, dans une optique plutôt 2e édition (des êtres féeriques victoriens et donc anachroniques, si j’ose dire parlant d’un JdR certes pseudo-historique, mais aussi pas-mal-fantastique, mais ça me va très bien).

Après quelques servants de la maison Tremere assez convenus (et fringués en noir, darkness oblige) vient un scénario qui occupe le gros de ce numéro. Sans dévoiler l’intrigue, il mêle savamment histoire et fantastique dans un tout ambitieux et vaguement intimidant. Toutefois, à la lecture, j’ai peur que les actions des personnages soient reléguées au second plan par le destin écrasant des personnages principaux. Il y a deux fins alternatives, mais quand même.

La suite est plus classique, avec un mage (Tytalus) pouvant servir de PNJ, un regio féerique, un bouquin de sorts et un objet magique (on a l’air parti pour une série d’anneaux ayant appartenu à Verditius).

Tout de suite, la suite.

2 réponses à to “Peripheral Code, Issue 2 (Ars Magica)”

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button