Couverture FU le JdR
FU est un système générique libre distribué sous licence Creative Commons (CC BY pour être précis), qui motorise notamment un jeu que j’aime beaucoup, Wastburg. Au détour d’un achat de dés (voir ci-dessous), je me suis vu offrir 10 € de PDF par les éditions Stellamaris. Mon choix s’est naturellement posé sur la traduction française de FU.

FU se présente sous a forme d’un livret carré (pas facile de se rendre compte de la taille en PDF) de 80 pages, joliment mis en page et illustré. Après une introduction au JdR, on passe aux personnages, qui sont décrits par un concept, quatre descripteurs (caractéristiques) textuels (corps, esprit, atout, faille), deux pièces de matos « fétiches », une description, une motivation et deux (en moyenne) relations avec les autres personnages. C’est tout !

Le système fonctionne à base d’1d6 donnant les résultats « Non, et… », « Non », « Non, mais… », « Oui, mais… », « Oui » et « Oui, et… », du moins au plus favorable. Ces résultats nuancés encouragent et facilitent la description. Pour corser un peu l’affaire, des circonstances favorables/défavorables (avoir le bon outil ou le descripteur qui va bien, ou au contraire la faille qui fait mal ou une difficulté supplémentaire) donnent des dés de bonus/malus. En cas de dés bonus/malus, on conserve le résultat le plus favorable/défavorable. Ajoutez à ça des points FU qui permettent d’ajouter un dé bonus (avant le jet) ou de relancer un dé (après le jet), et… c’est tout ! Et le mieux, c’est que ça fonctionne.

Le tout est très bien expliqué et illustré d’exemples pertinents, et cela se poursuit dans les conseils au narrateur (MJ). Je suis plus mitigé quant au scénario d’introduction fourni, qui est une suite de scènes comme autant de défis. Ça manque de liant à la fois dans l’intrigue et dans les possibilité de roleplay (à part peut-être la toute dernière scène). Les scénarios Wastburg démontrent qu’on peut faire bien mieux. Le livret se termine sur des annexes, à savoir une feuille de perso très typée (autant pour la généricité) et de nombreux exemples de descripteurs.

Au final, FU est vraiment sympa pour jouer rule-light, notamment pour recycler en one-shot des scénarios d’autres jeux sans avoir à se prendre la tête sur les stats des PNJ. Il doit très bien fonctionner pour des parties de découverte.

Dés FU

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter
Recherche
Archives
Add Free Blog button