Couverture les Âges de Cednre
J’ai appris l’existence des Âges de Cendre complètement par hasard, encore une fois grâce à Imaginos, il me semble. Chouette, je n’avais rien eu à me mettre sous la dent depuis les Anashiva Reahna. Ni une ni deux, je fonce sur le site d’Empires & Dynasties, espérant y trouver aussi les Cahiers de l’Histoire universelle du Monde de Reah — 1, dont cet opus est le deuxième volume. Las, rien de la sorte. Je tique un peu, mais je passe commande. Après tout, ce n’est pas très cher (14 €).

Les Âges de Cendre est un petit bouquin format A5 de 126 pages, écrit assez gros (sauf les passages les plus intéressants), pas illustré (allez, M. Durand-Peyroles, de nouvelles cartes, SVP). Après une accroche en Anglais (soyons fous), une notice indiquant qu’il s’agit de fiction, un avant-propos, une seconde notice et un préambule, on peut commencer sérieusement… à se prendre la tête avec un galimatias de notes éparses abondamment saupoudré du jargon empirédynastiesque (et de quelques fôtes pas piquées des hannetons, par endroit). J’ai sincèrement failli arrêter au bout de quelques pages, pour finalement adopter une « lecture rapide » et constater que, à la page 60 (quand même !), on commençait à trouver des bribes d’histoire du monde de Reah à peu près intelligibles. Bien que la suite le soit également, la déception est grande, l’intérêt n’étant pas vraiment au rendez-vous pour ce qui me concerne.

Autant dire que je ne conseille pas l’achat, sauf pour les fans les plus acharné·es (j’ai hésité à mettre un pluriel). Une bonne nouvelle tout de même, un éditeur (le fol, mais ça me paraît salutaire) a fait une proposition à l’auteur et un foulancement est dans les tuyaux, pour une nouvelle édition du jeu en 2023-2024. Je vais suivre tout ça, mais ce n’est rien de dire que je vais être circonspect, surtout vis-à-vis des prochains Cahiers de l’Histoire universelle du Monde de Reah. Ah, et pour finir avec le sourire, je ne résiste pas à l’envie, certes un peu cruelle, de citer la quatrième de couverture de ce tome 2 : « Un ouvrage indispensable pour comprendre la naissance de l’Empire de NeyDora et sa civilisation extraordinaire. » Ou pas.

Addendum : Suite à un échange viril, mais correct, avec l’auteur sur le forum Rêves d’ailleurs, j’ai mieux compris son intention implicite, qui n’est pas de fournir de la matière pour jouer, mais de mettre en forme des notes pour la suite. Je reste dubitatif sur l’intérêt de les publier, mais je suis rassuré quant à la nouvelle édition d’Empires & Dynasties qui se profile.

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter
Recherche
Archives
Add Free Blog button