C’est avec un brin de retard que je me suis décidé à combler mon retard en goodies Serenity/Firefly, dans l’espoir d’en tirer une source d’inspiration pour Serenity RPG. J’ai donc attaqué avec la trilogie de comics Those Left Behind / Better Days / The Shepherd’s Tale, qui se situent entre la fin de la série et le début du film. Côté histoire, c’est pas mal sans plus (avec un bémol pour Shepherd’s Tale, qui raconte la vie de Book Shepherd et que je trouve incohérent par rapport au personnage que je connais). Côté dessin… Moui. Côté inspi, ça ne va pas le faire. Mais bon, on est un browncoat dans l’âme ou pas…

Those left behind Better days Shepherd's tale

Ensuite, j’ai enchaîné avec Still flying, une sorte de célébration nostalgique de la série avec des vrais bouts de nouvelles dedans (par des auteurs d’épisodes, SVP, mais ça ne casse quand même pas trois pattes à un canard), des interviews des acteurs, des photos, etc. Quelques trucs utilisables comme aides de jeu, mais c’est quand même vraiment pour les acharnés. Ca aura au moins eu le mérite de me rappeler qu’il existait un fan film approuvé par Joss Whedon, dont il faut que je me procure une copie de suite (en plus, c’est pour une bonne cause). Browncoats: Redemption, que ça s’appelle.

Still flying

6 réponses à to “Still flying!”

  • helkus says:

     » la trilogie de comics […] qui se situent entre la fin de la série et le début du film.  »
    Comment c’est possible ? Pour moi le début du film réécrit complètement la série (en moins bien d’ailleurs car ils sont obligés de faire l’impasse sur certains personnages).

    • Imaginos says:

      > Pour moi le début du film réécrit complètement la série

      C’est ce que j’ai cru pendant longtemps… Mais en revoyant le film récemment, je me suis rendu compte que non.
      (j’avais eu l’impression au départ que c’était Serenity qui exfiltrait River et Simon du labo, à cause de l’enchaînement ; or quand on regarde bien la scène, le vaisseau qui les récupère n’est pas un Firefly)
      Il y a quelques points d’achoppement entre film et série (la Mule qui n’a plus du tout la même gueule, l’attitude de Mal envers les Tam qui ne colle pas avec les épisodes les épisodes Safe, Ariel, et la fin de Objects in Space), mais pour le reste c’est compatible.

  • Jérôme says:

    Disons que ça se passe après la série et avant LA révélation du film. Après, pour la cohérence parfaite, voir mon commentaire sur Shepherd’s Tale. 😉

  • Imaginos says:

    > (avec un bémol pour Shepherd’s Tale, qui raconte la vie de Book Shepherd et que je trouve incohérent par rapport au personnage que je connais)

    Qu’est ce qui t’a semblé incohérent ?
    Moi j’avais trouvé que ça éclaircissait certains petits détails mystérieux de la série qui montraient qu’il n’était pas QUE ce qu’il semblait être.
    (bon, ceci dit je me suis refait dans un laps de temps assez rapproché la série, le film, puis les trois BD, donc j’ai peut-être une perception un peu plus sensible de certains détails)

    Pour le reste, comme tu le sais déjà nous avons globalement le même avis (même si je serai moins poli pour la qualité des dessins…).
    J’attends avec impatience ton avis sur le fanfilm, savoir si ça vaut le coup. 🙂

  • Jérôme says:

    Il y a une partie qui relève des goûts et du feeling du perso, je trouve que ça ne colle que partiellement à Shepherd. Mais le truc qui m’a vraiment gêné *spoiler*, c’est que s’il s’est fait virer de l’Alliance en disgrâce, pourquoi on le soigne aux petits oignons sur un croiseur dès qu’il montre son ID dans je ne sais plus quel épisode ?

    • Imaginos says:

      C’est dans Safe.
      Pour la cohérence / l’incohérence, il n’y en a pas forcément : vues les conditions dans lesquelles ça se passe dans la BD, il peut très bien avoir gardé une pièce d’identité / carte-pass de ci ou ça. Rien ne dit que c’est le nom de Book qui sert de sésame dans l’épisode, ça peut très bien être une fonction.
      Ajoute à ça le fait que dans la BD, les choses se passent de façon quelque peu cavalière (donc peut-être pas franchement officielle), ça explique pourquoi sa carte-pass est restée valable, et hop ! 🙂
      Bref, je ne vois pas là d’incohérence pasque je peux trouver des explications assez aisément, bien que tout ne soit pas expliqué.

Laisser une réponse à helkus

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button