Couverture The Expanse 5
Vu que j’ai commencé à chroniquer les romans The Expanse, il faut bien que je continue, le tout sans rien divulgâcher, quoi que je sois en retard de deux tomes par souci d’en rester au format poche.

Que dire, donc ? Que j’ai détesté que les personnages se séparent pendant tout le bouquin, ou peu s’en faut. Réflexe de rôliste, sans doute. Ça a toutefois le mérite d’approfondir le passé des personnages, à part Holden, qui a déjà bien été sous les feux de la rampe et est plutôt en retrait dans ce tome, au contraire d’Amos et surtout de Naomi, dont on apprend enfin les secrets. On retrouve aussi avec plaisir des personnages dont on se doutait qu’ils reviendraient.

Et surtout, une fois les scènes d’exposition passées, ça part plus vite que la lumière, les scènes s’enchaînent en un puzzle diabolique et les personnages en prennent plein la tête au passage. Je trouve aussi qu’on renoue avec l’esprit des deux premiers tomes et la fin laisse augurer que ça va continuer dans la même veine. Résister, résister à acheter le tome 6 en grand format ! 🙂

Mais je compense avec le JdR (teasing).

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter
Recherche
Archives
Add Free Blog button