Nautilus - Couverture Livret Aventure
Comme son nom l’indique, ce livret de 48 pages sous couverture dure et aussi bien illustré que le livre de base est consacré à des scénarios (et des amorces de). Le grand scénario, intitulé L’or des Atlantes, occupe presque la moitié de l’ouvrage. Je lui trouve le même défaut que ceux du livre de base : des scènes bien dans le t(h)on, mais une mayonnaise qui peine à faire le lien.

Les cinq scénars suivants ne comptent que deux pages (trois pour le dernier, soyons précis). Ce sont de loin ceux que j’ai préférés. Si on veut les étoffer, il est clair qu’il y a du travail pour les MJ, mais on peut aussi s’en servir pour boucher des trous, voire se préparer une séance courte en ce que j’appelle le mode « hop, hop, hop ». Suivent cinq synopsis. Bon, là, c’est vraiment court. Tout est à faire et la quantité n’est pas au rendez-vous (ça aurait pu compenser par une certaine diversité). Ce n’est pas mon format préféré, quel que soit le jeu.

L’ouvrage se termine sur un générateur d’amorces d’intrigues à réserver aux férus d’impro et une carte des lieux des scénars (y compris ceux du livre de base).

PS : Contrairement à l’image de couverture que j’ai récupérée sur le Web, le titre de mon Livret Aventures physique prend bien un s.

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter
Recherche
Archives
Add Free Blog button
Haut de page
Skip to content