TA coverUne brochette de sinistres individus m’ont donné envie de me procurer cette antiquité travellerienne du siècle dernier (1983) et je les remercie. Je ne sais pas si j’aurai l’occasion de jouer cette campagne dans un futur proche (je suis plutôt parti sur Secrets of the Ancients, qui devrait bien coller avec les vieux persos MegaTraveller de mon groupe de JdR canal historique), mais c’est le genre de (gros) scénario mi-scripté, mi-sandbox, qui me fait bien triper. Me voir distiller du contexte au fil d’une histoire, c’est décidément ma façon préférée d’ingérer des informations en JdR.

2 réponses à to “The Traveller Adventure”

  • Imaginos says:

    Une brochette, tant que ça ? 🙂

    Bon, sinon, je ne suis pas d’accord avec toi quand tu écris « Me voir distiller du contexte au fil d’une histoire, c’est décidément ma façon préférée d’ingérer des informations en JdR » : car ce principe, c’est l’horreur quand tu veux utiliser ce contexte sans utiliser le scénar, ou quand tes joueurs dévient du scénar et que tu as besoin de retrouver rapidement une info.
    Je conviens du fait que ça rend l’assimilation des infos plus facile, mais pour les réutiliser ensuite, c’est l’horreur, et ça fait partie pour moi des choses à ne surtout pas faire quand on publie un contexte de JdR.
    (ou alors on peut le faire, mais il faut que les infos également soient disponibles indépendamment du scénar lui-même)

    Signé : un sinistre individu… 😉

  • Jérôme says:

    Deux, c’est déjà plusieurs. 😉 J’ai tendance à avoir de plus en plus de mal à me fader du background sensé m’inspirer tout seul. J’aime autant le découvrir au fil d’autre chose, du coup (création de perso, matos qui n’est pas juste une liste, scénarios…). Ca me permet de mieux de le digérer et de le retenir.

Laisser un commentaire

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button