Couverture Di6dent 4Voici un numéro de Di6dent (le 4ème en l’occurrence) que j’ai sans doute lu plus rapidement que les autres, du moins la partie « rôle », que soit je ne pratique pas (Luchadores, vraiment ? :-)), soit j’ai passée à ma voisine pour en profiter comme joueur (vous connaissez la chanson). Outre les rubriques habituelles que je continue d’apprécier (visites rôlistes dans le temps -1995- et l’espace -Italie-, interview de chefs de projet JdR), c’est le dossier consacré à l’argent du JdR qui ressort ce trimestre. Il est assez édifiant de constater combien le ressenti de gens pourtant bien informés est en décalage avec les faits. Même si la méthodologie peut être sujette à discussion (discussion d’ailleurs ouverte par les auteurs), au kilo, l’objet JdR est clairement moins cher qu’avant, en plus d’être plus beau et plus pro (l’intérêt des jeux est autre chose ; en ce qui me concerne, je trouve mon bonheur à toutes les époques). Ah oui, tiens, pour finir, parce que c’est assez inhabituel pour être noté, j’ai bien aimé la rubrique d’humeur des rédacteurs (« 6d6 »), surtout une petite pique que j’ai trouvée très pertinente (je ne pousserai pas la mesquinerie jusqu’à vous dire laquelle). Voilà. Merci Di6dent et à la prochaine !

4 réponses à to “Argent (du JdR) trop cher”

  • Rom1 says:

    Je ne vois pas ce qui te choque dans le fait que ce Di6dent propose un scénario pour Luchadores.
    C’est pas un jeu amateur hein, mais une production professionnelle réalisée par quelques auteurs & illustrateurs ayant de la bouteille dans ce milieu. C’est un jeu récent qui fait l’actualité et lance un jeune éditeur dans le grand bain.
    Bref, il n’y a rien qui le différencie d’une production John Doe par exemple.

    • Jérôme says:

      Ça ne me choque aucunement, désolé si c’était ambigu. Je voulais juste dire par là que ça me paraît : 1) super-niche, 2) pas ma came du tout (surtout), 3) quasi-surréaliste que ça puisse être édité tant ça me paraît barré. Si le jeu a un public, en ce qui me concerne, c’est cool. Plus il y a de JdR sur la planète, plus je suis content. Sauf pour FATAL, peut-être… 🙂

Laisser une réponse à Jérôme

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button