Dis Monsieur, dessine-moi un jeu de rôle

(Extrait du Pingouin, le journal du BDE du CUST/Polytech’ Clermont-Ferrand, numéro 20, novembre 1995)

Eh oui, les jeux de rôle, on en entend parler, on voit des émissions qui leur sont consacrées à la télévision, mais on a toujours du mal à savoir ce que c’est vraiment ! C’est qu’expliquer ce qu’est un jeu de rôle, ce n’est pas si facile. Enfin, on peut toujours essayer…

Une « petite » définition

Le jeu de rôle est un jeu de société dans lequel les joueurs interprètent des personnages (un peu comme au théâtre) en train de vivre une aventure, tandis qu’une autre personne, le meneur de jeu, se charge d’arbitrer et d’animer la partie. Le meneur de jeu décrit aux joueurs les scènes que vivent leurs personnages. Dans ce décor imaginaire, aussi vaste que celui d’un film à grand spectacle, chaque joueur fait agir le personnage qu’il incarne selon le tempérament qu’il lui a choisi. Le jeu de rôle est donc principalement un jeu de dialogues. Il n’y a ni gagnant, ni perdant, le but étant pour les joueurs de mener à bien celui que se sont fixé leurs personnages.

Les ingrédients d’une partie de jeu de rôle

Le meneur de jeu commence à raconter l’histoire, telle qu’elle est décrite dans le scénario. Le scénario est le texte de l’aventure, qui regroupe l’intrigue, la description des intervenants les plus importants, et les plans des lieux visités. Le meneur de jeu s’y réfère constamment, tout en l’interprétant en fonction des actions des personnages. Ainsi, une même aventure jouée avec des joueurs différents peut aboutir à autant d’issues différentes, car ce sont les personnages des joueurs, qui par leurs actions, font l’histoire. Les joueurs (en général de trois à cinq) interviennent en disant ce qu’ils souhaitent que leur personnage fasse. Des données chiffrées (les caractéristiques) permettent de définir les personnages et ainsi de résoudre par des règles les actions tentées. En fonction de cela, le meneur de jeu indique les répercussions de leurs actions dans l’aventure, signale s’il y a des jets de dés à faire et modifie le cours du récit. En effet, le jeu de rôle est un jeu. Certaines actions entreprises par les personnages ne réussissent que sur un jet de dés heureux. La valeur du résultat à obtenir découle des caractéristiques chiffrées des personnages. Par exemple, un bûcheron est plus à même de scier un tronc qu’un médecin, alors qu’il ne possède pas les connaissances nécessaires pour soigner les gens.

Les thèmes abordés par les jeux de rôle sont extrêmement variés (médiéval-fantastique, science-fiction, épouvante, historique, humour…). Depuis 1974, date à laquelle a été créé aux États-Unis le premier jeu de rôle (Donjons & Dragons), plus de trois cents jeux ont vu le jour, sur tous les thèmes, en français, anglais, italien, espagnol…

Une partie de jeu de rôle dure en moyenne entre quatre et six heures. C’est long, certes, mais pris dans l’action, on ne s’en rend pas compte puisque l’on passe un moment agréable entre amis.

Ça ressemble au jeu de rôle, mais ce n’est pas du jeu de rôle

Plusieurs types de jeux ont des thèmes identiques à ceux des jeux de rôle, et sont souvent confondus avec eux. Le plus proche, le grandeur-nature, que certains appellent aussi jeu de rôle, d’où la confusion, consiste à vivre les aventures « comme pour de vrai ». C’est-à-dire, en se costumant, en réalisant les actions en direct, en jouant dans le cadre réel de l’aventure (château, forêt…). En général, quand la télévision parle de jeu de rôle, c’est du grandeur-nature qu’il s’agit, les journalistes le trouvant plus visuel. Des jeux comme le paint-ball (ou Zapatak) se rapprochent de ce concept, le rôle en moins (nuance très importante). De même, les livres dont vous êtes le héros, les jeux de plateau, wargames, jeux de cartes à jouer et à collectionner et autres jeux sur ordinateur ne sont pas des jeux de rôle, du fait qu’on y joue en solitaire, à deux, ou qu’on n’y endosse carrément pas de rôle.

Pour en savoir plus

Vous pouvez consulter l’encart gratuit Le jeu de rôle ? Qu’est-ce que c’est ?, édité par Casus Belli, le principal magazine français consacré aux jeux de rôle et aux jeux de simulation, et disponible au BDE.

Mieux encore, vous pouvez venir à une réunion du club de jeu de rôle du CUST. Les membres d’ExcaliCust se réunissent tous les mardis et les vendredis à partir de 20 h, au CUST (passez par-derrière, il y aura de la lumière, n’hésitez pas à entrer). Ce n’est que de cette manière que vous saurez enfin vraiment ce qu’est un jeu de rôle. Vous pouvez vous contenter de regarder, ou même participer si le coeur vous en dit. Les débutants sont les bienvenus.