Articles avec le tag ‘Feng Shui’

Chroniques OubliéesFeng ShuiÇa peut paraître incongru de parler en même temps d’un jeu de découverte (Chroniques Oubliées) et d’un jeu de genre (Feng Shui), mais suite à mes parties de cet été avec des ados/pré-ados et des quadras/pré-quadras, respectivement, je leur ai trouvé des points communs qui illustrent le concept de Fausse Bonne Idée (les majuscules, c’est exprès) en matière de règles de jeu de rôle.

Le premier point commun entre ces deux jeux, ce sont les pouvoirs (capacités ou schticks, c’est pareil) qu’accumulent les personnages. À mon âge, c’est juste devenu ingérable. On peut théoriquement déléguer leur gestion aux joueurs, sauf qu’avec des mômes et/ou des groupes avec qui on joue au mieux deux fois par an… C’est mort. Mais malgré tout, on se débrouille toujours. Là où ça devient vraiment la muerte, c’est quand il faut en plus gérer les capacités d’une foultitude de PNJ. Là, j’ai démissionné en cours de route.

Deuxième point commun : les bastons à rallonge. Avec les mômes à Chroniques Oubliées, ça fonctionne du tonnerre, les bastons (ça défoule virtuellement). Mais, sur une en particulier, je me suis quand même dit que j’avais mal dosé mon truc. Pas tant que ça en réalité, mais j’avais mal évalué les capacités d’un des persos (on y revient), que j’ai surnommé « le tank ». Avec 25 en défense et une immunité aux coups critiques, je lui fait perdre une poignée de points de vie (qu’il a à profusion) tous les 36 du mois. Mais bon, il sert d’aimant à méchants et s’attire les quolibets des autres (« eh, arrête un peu d’encaisser et viens nous aider ! »), ça met une bonne ambiance. Avec les adultes à Feng Shui, ça nous a plus gavés. Et pourtant, on était bien tous prévenus que c’était un jeu pour savater. Mais on a beau se creuser la tête, au bout d’un moment, on est à cours de trucs rigolos et on ne fait plus que lancer des dés. En plus, deux facteurs ont empiré le phénomène : 1) le scénario (« Les Quatre Bâtards ») prévoyait pas mal de PNJ avec à la fois de hauts scores en Physique et en Arts martiaux (les connaisseurs apprécieront), donc des tanks durs à toucher et qui réduisent un max de dégâts trop looooooongs à dézinguer. 2) J’ai voulu finir plus d’une moitié du scénar au pas de charge, histoire de passer à autre chose. Je crois que j’ai terminé mon trip Robin D. Laws. :)

Voilà, voilà… Mon objectif, maintenant : former le plus grand des gamins à me remplacer comme MJ de Chroniques Oubliées et passer avec les vieux à une forme de jeu plus classique ou tout le monde s’éclate comme au bon vieux temps. A priori, on se dirige vers du Rikki Tikki Traveller avec leurs vieux persos de MegaTraveller, à moins que je n’arrive à en convaincre un que Te Deum, c’est ach’te bien.

Ca faisait un moment que Feng Shui me titillait sans que je saute le pas. Il a suffit d’une occasion dans une boutique en ligne bien connue et hop ! Me v’là avec toute la gamme. Je n’ai pas encore tout digéré, loin de là, mais, bien que le jeu accuse ses dix ans d’âge, je ne suis pas déçu au final. Quand je dis dix ans d’âge, c’est que je m’attendais à des règles révolutionnaires et qu’elles ne le sont plus à présent, la faute à d’autres jeux qui s’en sont inspiré depuis et que j’ai lus entre temps. Mais cela atteste somme toute de leur qualité ! Pour pinailler, je dirais bien que je ne vois pas l’intérêt de subdiviser les caractéristiques en sous-caractéristiques de scores identiques quasiment tout le temps, mais c’est vraiment pour pinailler. J’apprécie beaucoup le côté grand guignol assumé du jeu et je regrette même que le background foutraque ne soit pas plus exploité, avec des vraies intrigues qui permettent de se foutre sur la gueule pour de vraies bonnes raisons (parce que, quand même, c’est un jeu de marave — mais avec du staïle, môssieur). Bref, yabon, j’ai vraiment envie d’y faire jouer à l’occasion, d’autant que les scénars ne manquent pas. S’ils sont parfois inégaux, il y a vraiment du choix.

Ma note finale : 4/5.

Rapidos, les suppléments que j’ai lus.

Serres et Griffes, le scénar livré avec l’écran (superbe). Trop too much, totalement Feng Shui. 4/5

Mange ça… Des scénars variés. Manque sans doute des trucs pour PJ totalement ignorants de la Guerre Secrète. 4/5

…Dans ta face ! Encore des scénars. Dommage, le scénar de découverte est tout pourri à moins de le jouer en solo. 4/5

Burning Shaolin. Une cochonnerie compatible d20 et-ça-se-sent. Linéaire et sans grand intérêt. 1/5

Quatre bâtards. Mini-campagne qui finit dans le délire le plus total. Je prends ! 5/5

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button