Articles avec le tag ‘Légendes’

Ces dernières années, j’ai acheté quelques vieux jeux de rôle pratiqués dans ma folle jeunesse (jeux des années 80, JdR jusqu’au bout des… euh, ne nous égarons pas), dont la série des Premières Légendes (celtiques, de la Table Ronde, de la Vallée des Rois), que je n’avais pas acquis à l’époque (voire revendus comme Légendes de la Table Ronde, une erreur que je me suis promis de ne pas renouveler — promesse tenue). Bref. Du coup quand je tombe au hasard du Web sur des scénarios, je complète ma collec’, les derniers en date étant À la poursuite de Conn Ruadan, Le Trèfle Noir et L’Oeil de Balor pour Légendes Celtiques.

Bon, en gros, ce sont des scénars à grand-papa, linéaires de chez linéaires (on enquille toutes les scènes du début à la fin), mais il s’en dégage une atmosphère particulière, mélange d’ambiance celtique bien rendue et de madeleine de Proust. Bien retravaillés, ça pourrait éventuellement donner quelque chose autour de la tribu des Atrenates. À méditer…

À la poursuite de Conn Ruadan Le Trèfle Noir L'Oeil de Balor

J’entame un cycle Old School avec Le signe du Serpent (Légendes). Bonne histoire, mauvais scénar (du linéaire de chez linéaire).

Suite de ma lecture d’antiquités avec Anashiva Rheana 1 pour Empire & Dynasties. Aussi du old school pur jus. Première partie sur l’organisation de l’armée impériale, façon romaine. + 1 scénar un peu plus ouvert que le Signe du Serpent, mais guère. À éviter si les joueurs n’aiment pas que leurs persos soient capturés (DEUX fois). Par contre, intro en douceur du secret du jeu.

Bouquin de civilisation de Légendes de la Vallée des Rois. Un régal, on sent que l’auteur adore l’Egypte. Quelques idées reçues sont mises au panier, même quand on connait déjà un peu. Seul défaut : c’est trop court ! :)

Suite de mes lectures rôlistes des fêtes avec des supp’ Pendragon plein de scénars achetés récemment à vil prix (Chevalerie et Romance, Magie et Miracles). Heureusement que le fond est bon (pile ce que je recherchais), parce que la trad’ et la relecture sont faites avec les pieds.

J’enquille avec les Montagnes Sauvages (si on ne veut pas jouer la campagne militaire prévue, les scénars sont trop similaires -une bébête à trucider- sauf un, axé sur les traits des personnages, qui est excellent malgré un côté piège à perso) et la Forêt Périlleuse (grosse quête linéaire qui n’est pas sans charme, mais nécessite des adaptations).

Voilà un jeu dit vintage qui n’a pratiquement pas vieilli. Certes, la création aléatoire de perso n’est plus tellement à la mode, mais ça se répare facilement et le reste du système n’a guère pris de ride. Certes, le livret de civilisation est mince comparé à certains background actuels, mais il contient l’essentiel pour s’imprégner de la culture celtique sans pour autant saôuler le lecteur. Bref, c’est bien écrit et bien foutu. Il n’y a guère que sur la mise en page que les JdR actuels ont nettement progressé.

J’ai particulièrement apprécié la présentation du JdR et les conseils au MJ. C’est dingue, 20 ans après, c’est encore pertinent et d’actualité. La plupart des scénarios sur lesquels j’ai pu mettre la main m’ont également plu. Bon, celui de la boite de base est oubliable, de même que La malédiction de Cahir, qui essaye maladroitement d’imbriquer les univers celtiques et table ronde dans une histoire très linéaire. Mais Le prix du sang et La longue traque valent vraiment par leur qualité et leur ambiance. C’est simple, j’ai envie de les faire jouer tels quels ! Et comme j’ai un pote qui en a quelques autres, je nous sens bien co-mener un trip celtique un de ces quatre… 8)

Note globale : 4/5

Suivre mes actus
Flux RSS     Twitter     Google+
Recherche
Archives
Add Free Blog button