Retour
Ars Magica

[ Accueil | Alliance | Ressources | Gamme | Liens | Archives ] English version

Citations

Jean-Michel Réty débute chacun des scénarios de cette Saga par une citation. Je la livre aux joueurs en fin de partie. -jd


"...figurez-vous seulement (et tout sera réparé) que vous n'avez fait qu'un somme, pendant que ces visions vous apparaissaient.
(...) si nous avons la chance imméritée d'échapper aujourd'hui au sifflet du serpent, nous ferons mieux avant longtemps..."

Puck, acte V, scène II, Songe d'une nuit d'été, W. Shakespeare


"Laisse-moi faire, la machine est trouvée. Je cherche seulement dans ma tête un homme qui nous sait affidé, pour jouer un personnage dont j'ai besoin. (...) Suis-moi. J'ai les secrets pour déguiser ton visage et ta voix."

Scapin, acte I, scène V, Les Fourberies de Scapin, Molière


"Pour que tout soit consommé, pour que je me sente moins seul, il me restait à souhaiter qu'il y ait beaucoup de spectateurs le jour de mon exécution et qu'ils m'accueillent avec des cris de haine."

L'étranger, A. Camus


"Peter était moins ému que Wendy par le sort de Lys Tigré ; ce qui l'indignait, c'était la coalition de deux hommes contre une femme, et il était bien résolu à la sauver.
Le plus simple aurait été d'attendre que les pirates fussent repartis, mais jamais Peter ne choisissait les solutions simples."

Peter Pan, James Matthew Barrie


"[...], il y a là mille atmosphères de pression, si cette colonne d'eau a trente-deux mille pieds de hauteur. Mais il me vient une idée.
- Laquelle ?
- Pourquoi nous entêter à boucher cette ouverture ?
- Mais, parce que..."

Voyage au centre de la terre, Jules Verne


"Songes-tu que ce meurtre, c'est tout ce qui reste de ma vertu ?"

Lorenzo, acte III, scène III, Lorenzaccio, Alfred de Musset


"Prince, demande à Dieu pardon ! Je quarte du pied, j'escarmouche, je coupe, je feinte... (se fendant) Hé ! là, donc ! (le Vicomte chancelle, Cyrano salue) À la fin de l'envoi, je touche."

Cyrano, acte I, scène IV, Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand


"Vous le prenez bien haut, Monsieur ! Sachez que quand je dispute avec un fat, je ne lui cède jamais."

Bartholo, acte III, scène IV, Le barbier de Séville, Beaumarchais


"Jamais une telle lueur
Que ces étincelles d'été
Sur un front semé de sueur
N'avait la victoire fêté !"

Odes secrètes, Paul Valéry


"Révélation prodigieuse ! Après Lupin, voilà que Beautrelet découvrait le mot de la grande énigme, qui a plané sur plus de vingt siècles !"

Arsène Lupin, L'aiguille creuse, Maurice Leblanc


"Nous le tirâmes lentement hors de l'eau : c'était Bérenger. Et lui, dit Guillaume, avait vraiment la face d'un noyé. [...] Je fis le signe de la croix, tandis que Guillaume bénissait le cadavre."

Adso, Le nom de la rose, Umberto Eco


"Monsieur, vous allez apprendre ce qui est arrivé : car vous l'ignorez, je pense. Voici une lettre qu'on a trouvée dans la poche de Roderigo assassiné, et en voici une seconde. L'une prouve que Roderigo devait se charger du meurtre de Cassio."

Lodovico, acte V, scène II, Othello, William Shakespeare


[ Haut de page | Retour à la Combe à la Serpent ]

Dernière mise à jour : 09/09/2017

Compteur

Valid XHTML 1.1 Valid CSS! Page testée (accessibilité) par Ocawa